Santé2019-07-09T17:12:32+01:00

Santé

Fibromyalgie

La Fibromyalgie est une pathologie répandue aux Etats Unis – cause d’invalidité de près d’un américain sur 10 – et encore méconnue en France, alors que près de 2 millions de personnes en sont atteintes.
Cette maladie psychosomatique déclenche d’intenses et récurrentes douleurs en 18 points du corps et touche, dans 90% des cas, les femmes. Elle trouve son origine dans un traumatisme enfoui. La majorité des femmes que nous avons rencontrées ont vécu une première période de vie difficile avant d’éprouver leurs premières douleurs.
La Fibromyalgie est indétectable, son diagnostic ne peut-être posée qu’après l’élimination de l’ensemble des maladies rhumatologique. De ce fait, les personnes qui en sont atteintes traversent une période d’errance médicale de plusieurs années avant de pouvoir, enfin, mettre un nom sur leurs douleurs. Par ailleurs, les proches, du fait qu’il s’agisse d’une pathologie invisible, restent souvent dans l’incompréhension. Pourtant le mal est réel, il emprisonne le corps et finalement l’esprit, au point que certaines ne parviennent plus à se lever de leurs lits ou, dans le pire des cas, tentent de commettre l’irréparable.
Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement menant vers une guérison totale. En revanche, plusieurs solutions alternatives témoignent d’une efficacité certaine sur la durée. Le sport, le jeûne, la bienveillance des proches… Et surtout,  la volonté de continuer à aller de l’avant ! Marie-Pierre, Juanita, Arlette, Martine, Gladys, Murielle et Florence ont souhaité témoigner de leurs cheminements face à la Fibromylagie et seront ravies de donner de leurs temps pour vous aider.
Solliciter
Témoigner

Endométriose

Aujourd’hui, l’endométriose touche une femme sur 10 en France. Le symptôme le plus courant de cette maladie gynécologique est la douleur pendant les règles et lors des rapports sexuels. Les douleurs pelviennes, urinaires, lombaires, abdominales sont également fréquentes.
Comprendre l’endométriose implique de revenir sur le processus de règles. Pendant le cycle, l’ensemble des cellules qui tapissent l’utérus, appelé endomètre, s’épaissit parallèlement à l’apparition des oestrogènes  en vue d’une éventuelle grossesse. Il se désagrège lorsqu’il n’y pas fécondation et saigne (les règles). On parle d’endométriose lorsque ces cellules se propagent autre part que dans l’utérus. Selon leur positionnement, elles grossissent et colonisent d’autres organes à proximité et parfois à distance de l’utérus.
Cette pathologie se développe de manière très différente selon les femmes, on privilégie d’ailleurs l’évocation d’endométrioses au pluriel, son diagnostic est établi après, en moyenne, 7 années d’errance médicale. La plupart du temps, les femmes touchées finissent par se convaincre de la normalité de leur souffrance. Josepha, Dévy, Myriam, Aurélie, Adeline, Nathalie et Virginie nous parlent des douleurs auxquelles elles ont dû s’habituer et de leurs délivrances au moment du diagnostic. Nous souhaitions les remercier pour leurs partages et la disponibilité qu’elles vous offrent.
Elles en parlent et vous invitent, avant tout, à vous écouter. Non vous n’êtes pas folles !
Solliciter
Témoigner